Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

    Contenus interactifs

    Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

    La base du crâne au moment de la naissanceFleche-Haut


    La base du crâne est représentée notamment par l'occiput.

    Cette partie du crâne, qui s'articule avec la première vertèbre cervicale (atlas), subira le maximum de contraintes de compression lors de la naissance.
    À ce moment du développement de l'enfant, l'occiput n'a pas, lui non plus, terminé son ossification.

    Il est constitué de quatre parties entourant le trou occipital (par où la moelle épinière descend dans le canal vertébral) :

    • en arrière, l'écaille occipitale,
    • de chaque côté, les parties condylaires, s'articulant avec la première vertèbre cervicale,
    • en avant au centre, l'apophyse basilaire, qui s'articule avec la base d'un autre os important, le sphénoïde.
    Crane-Bebe-02
    Schéma décrivant l'os occipital au moment de la naissance.
    A ce moment, on discerne les quatre parties non encore soudées entre-elles, donc vulnérables
    Au centre, le trou occipital, par où descend la moelle épinière dans le canal vertébral
    En pointillés, les endroits où l'occiput s'articule avec la première vertèbre cervicale
    Ce schéma permet de constater que l'articulation avec l'atlas
    chevauche la partie condylaire (2/3 et l'apophyse basilaire 1/3)