Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

    Contenus interactifs

    Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Session

    Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

    Activation

     

    Analyse de mouvements du crâneFleche-Haut


    Enfin, il recherche si le crâne présente des anomalies de fonctionnement, notamment dans ses mouvements physiologiques. Pour cela, il procède à des tests lui permettant d'identifier les perturbations et d'initier les corrections qui s'imposent.

    Que le crâne ?

    L'ostéopathe ne s'intéresse pas qu'au crâne. Dans toutes les parties du corps peuvent exister des anomalies dans la vie tissulaire, y compris dans les viscères. Comme les tissus sont chaînés les uns aux autres, il est important de détecter et de traiter ces anomalies où qu'elles se trouvent dans le corps. Il s'intéresse donc    au bassin, notamment au sacrum,

    • à la colonne vertébrale,
    • à la sphère viscérale,
    • à tous les tissus du corps…

    Libérations

    Tout cela est très doux, sans aucune action de force.

    • L'ostéopathe se contente de maintenir le crâne dans une position qui permettra aux forces internes du corps de se manifester et de « remettre en marche le mécanisme qui était faussé ».
    • Le praticien pourra utiliser la coopération du patient en lui demandant de respirer d'une certaine façon (cela ne peut se faire qu'avec l'enfant un peu plus âgé ou chez l'adulte).
    • Le patient (du moins le patient adulte) ne sent rien de désagréable, au contraire, il se sent bien, il se relaxe et parfois s'endort.