Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

    Contenus interactifs

    Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

    Sur le plan psychiqueFleche-Haut


    On sait aujourd'hui l'importance des conséquences du stress sur les tissus vivants.

    Les ostéopathes constatent certains effets typiques dans leurs mains : densification, retraction et relative inertie de la structure vivante.
    Or le stress est aujourd'hui notre lot quotidien, y compris pour la femme enceinte, plongée dans le torrent de la vie, sans ménagement particulier.
    Ce qui vaut pour les structures de la maman, vaut aussi pour celles de son enfant qui se rigidifient et se développent sous contrainte.
    Pour un ostéopathe, il est évident que certains bébés naissent déjà stressés...

    Un grand besoin d'attention et d'amour


    Par ailleurs, le Pr Jean-Pierre Relier, ancien chef de service de la maternité de Port Royal, défend l'idée que le bébé a certes des besoins physiques, mais également psychiques : besoin d'amour, d'écoute et d'attention…

    • Il évoque des bébés dont la mère est si affairée, si surmenée par tant d'autres préoccupations qu'ils se sentent oubliés, ressentent un sentiment d'abandon et décident de naître, à n'importe quel prix, à n'importe quel terme.
    • Relier est persuadé qu'en conscientisant et en informant les futurs parents, il est possible de réduire les risques de prématurité.