Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

    Contenus interactifs

    Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Session

    Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

    Activation

    Le torticolis congénitalFleche-Haut


    On dit que l'ostéopathie peut faire quelque chose pour les enfants atteints de torticolis congénital. Est-vrai ?

    « Torticolis », voilà un nom qui dit bien ce qu'il veut dire (cou-tordu).

    • On le dit congénital, parce qu'il existe dès la naissance.
    • Il se manifeste par une position figée de la tête, inclinée d'un côté, et tournant plus facilement du côté opposé.

    Son origine

    L'ostéopathe considère que le torticolis congénital est consécutif à des contraintes mécaniques de compression imposées sur la base du crâne (parties condylaires),    par malposition intra-utérine (crise du logement),

    • par une compression de fin de grossesse,
    • par la naissance elle-même.

    La compression de la base provoque une irritation unilatérale du nerf spinal (XIe nerf crânien), ce qui conditionne une contracture de muscles de la nuque (notamment, le sterno-cléido-mastoïdien).

    Le torticolis congénital peut être ou non associé à une plagiocéphalie.

    structure-01Ses conséquences

    • Structurelles : l'enfant vit et grandit avec la tête de travers.
    • Le risque est également qu'une position figée de la tête ne le fasse reposer toujours du même côté lorsqu'il est allongé, provoquant ou aggravant une plagiocéphalie positionnelle.
    • Fonctionnelles : la rotation de la tête est limitée d'un côté. Cela peut avoir des conséquences gênantes dans l'allaitement maternel. Un côté est plus problématique.
    • À plus long terme, la dissymétrie maintenue sur la base du crâne peut être à l'origine de problèmes d'occlusion dentaire et de scoliose.

    Que peut faire l'ostéopathie ?

    • Sur le plan ostéopathique, le traitement est relativement facile et efficace.
    • Il consiste à décomprimer la base du crâne, à la remodeler pour lui rendre sa symétrie.
    • Il est d'autant plus efficace et rapide que l'enfant est vu rapidement après la naissance.
    • Plus on attend, plus les structures se figent et s'organisent dans leur malposition et plus il devient difficile de modifier la forme.
    • Le traitement ostéopathique doit parfois être associé à un traitement de kinésithérapie.