Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

    Contenus interactifs

    Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Session

    Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

    Activation

    Nocivité des vaccinsFleche-Haut


    q-vaccins-05

    J'entends dire d'un côté que les vaccins sont sans conséquence, de l'autre qu'ils ont des effet secondaires qui peuvent être redoutables. Qui croire ?

    Les vaccinations ont des effets secondaires qui ne sont pas anodins

    • Outre les réactions et les accidents post vaccinaux, les vaccinations ont des effets pervers aujourd'hui connus mais que la médecine se garde bien de reconnaître.
    • Des recherches scientifiques sérieuses, notamment les travaux de Louis-Claude Vincent (1906-1988) sur la bio-électronique, [3] montrent que les vaccinations ont des effets néfastes. [4]
    • Il écrivait y a plus de quarante ans dans Explication bioélectronique de l'action des vaccins : « Le vaccin modifie le terrain du vacciné, le transformant en terrain alcalin et oxydé, le terrain du cancer. Avec les vaccins, nous préparons les maladies de la civilisation : les maladies à virus. » [5]
    • L'histoire semble bien lui donner raison avec le développement du sida, des maladies auto-immunes, de la sclérose en plaques, du cancer, la multiplication inquiétante des cas de maladie d'Alzheimer, etc.

    Les vaccins dépresseurs de l'immunité ?

    • Ce qui se passe  aujourd'hui avec les vaccins et l'immunité, ressemble à ce qui se passe avec la vitalité lors de la prise régulière d'excitants : au début, l'excitant procure un effet de bien-être et de vitalité accrue.
    • Cet effet va s'émoussant, obligeant à augmenter les doses pour obtenir encore quelque effet, avec, à terme une baisse chronique de la vitalité.
    • Il semble que les vaccinations, tout en stimulant spécifiquement l'immunité face à certaines maladies, conduisent à la déprimer globalement, rendant le vacciné beaucoup plus vulnérable aux infections courantes et pouvant même le conduire à des pathologies dégénératives graves.
    • Cela est particulièrement préoccupant chez les enfants, notamment s'ils sont déjà sensibles suite à des conditions de naissance difficile ou à cause d'une nutrition déficiente, phénomènes de plus en plus fréquents.

    Bibliographie

    [3] Louis-Claude Vincent sur Wikipedia.
    [4] Site sur la bio-électronique Vincent.
    [5] Vous et votre santé Hors série n°4 Liberté vaccinale, quatrième trimestre 95 p. 1.