Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

    Contenus interactifs

    Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

    Activation

    Quels effets peuvent suivre une séance ?Fleche-Haut


    Puisque vous dites que des manifestations indésirables peuvent se produire suite à une séance d'ostéopathie, pouvez-vous préciser lesquelles ?

    • Juste après existe souvent une sensation de grande détente et de grande légèreté, accompagnée parfois  de l'impression de « planer » un peu.
    • Ensuite, La réaction la plus fréquente est la fatigue qui peut apparaître dans les minutes ou les heures suivant la séance et durer de quelques heures à deux ou trois jours.
    • Parfois, la fatigue s'accompagne de la sensation d'avoir été roué de coups. Le patient peut ressentir des douleurs diffuses, profondes, internes, comme après un gros effort.
    • Ces deux réactions sont consécutives à la remise en circulation des toxines qui stagnaient dans les zones d'immobilité libérées par la séance.
    • Les toxines sont remises en circulation et l'organisme doit les filtrer et les éliminer, comme si elles venaient d'être créées. La personne est courbatue comme après un gros effort
    • Ces réactions peuvent être proportionnelles à l'importance et au nombre de zones d'inerties libérées, mais également à la plus ou moins grande facilité du corps à gérer ses toxines.
    • La douleur qui a amené le patient à consulter peut parfois s'intensifier pendant plusieurs jours.
    • Pendant les trois jours suivant une séance d'ostéopathie, rien n'est vraiment significatif. Fatigue et douleurs peuvent être normales et n'indiquent pas que la séance est un échec.
    • Ces réactions expliquent également pourquoi les séances ne doivent pas être trop rapprochées. L'organisme a besoin d'au moins une semaine pour « digérer » une séance et avant cela, une nouvelle intervention créerait plus de perturbations qu'elle n'apporterait de bien-être. La plupart des praticiens espacent même leurs séances davantage.