Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

    Contenus interactifs

    Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Session

    Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

    Activation

    Fleche-HautInterdire le sucre ?


    q-nutrition-07D'après ce que vous dites là, il faudrait purement et simplement interdire le sucre et les produits sucrés.

    Ce n'est guère envisageable, ne serait-ce qu'à cause des sollicitations répétées que reçoit l'enfant sur la question...

    Tout d'abord, prudence...

    L'apparition de l'un ou de plusieurs de ces symptômes n'indique pas automatiquement qu'il s'agit d'un problème de glycémie.

    Puis, discernement

    Il est effectivement bien difficile, sinon impossible d'empêcher l'absorption de sucres et de produits qui en contiennent.

    • Lorsqu'un enfant présente des symptômes qui font penser à un problème avec le sucre, il peut être intéressant de diminuer l'apport de sucres, notamment les sucres rapides, pendant une période transitoire.
    • Cela permet d'observer les modifications éventuelles et d'en tirer les conclusions qui s'imposent. De toute manière, l'enfant ne court aucun risque de carence.
    • Il est également toujours possible d'être vigilant quant à la présence de sucres cachés dans les aliments que l'on achète et que l'on donne à consommer à l'enfant (cela vaut d'ailleurs également pour les adultes).