Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

    Contenus interactifs

    Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Session

    Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

    Activation

    Maux de début de grossesseFleche-Haut


    L'ostéopathie peut-elle agir sur les maux classiques de la grossesse : nausées du premier trimestre, douleurs dans le dos, troubles circulatoires, douleurs pelviennes... ?

    Avant d'aller plus loin, je voudrais rappeler deux choses, essentielles en ostéopathie :

    q-grossesse-11Un processus physiologique

    • La première est que la grossesse n'est pas un processus pathologique, mais physiologique.
    • Cela signifie que Dame Nature a tout prévu pour les choses se déroulent pour le mieux.
    • Il convient donc de la laisser faire, éventuellement de l'aider, plutôt que de la contrarier ou de la contraindre.

    Un processus complexe

    • Comme tout ce qui concerne le système corporel, la grossesse est un processus fort complexe dont une grande partie des mécanismes intimes nous échappe, malgré l'augmentation extraordinaire de nos connaissances sur la question.
    • En conséquence, moins il y a d'interventions extérieures venant perturber le processus, mieux cela vaut.
    • Dans ce contexte, la démarche de l'ostéopathe sera de travailler avec les structures corporelles de la future maman pour les aider à assumer le plus facilement possible le travail de la conception, du développement du foetus, puis de la grossesse.

    L'ostéopathie ne s'adresse pas à quelque chose, mais à quelqu'un

    • Cela signifie que quels que soient les maux présentés par la femme enceinte, ce qui intéresse l'ostéopathe, ce sont essentiellement les anomalies de structure (relation structure/fonction) qui empêchent la ou les fonctions naturelles de s'accomplir normalement.

    Le début de grossesse, une foule de changements.

    • L'état de femme enceinte se marque par une foule de changements intervenant dans l'organisme de la future maman et selon son état avant la grossesse, celui-ci parviendra plus facilement à gérer ces changements.
    • Nombre de manifestations indésirables du début de grossesse semblent être la conséquence de ces difficultés.

    NauséesFleche-Haut

    • Phénomène courant en début de grossesse (entre 4e et 18e semaine), les nausées sont attribuées à l'augmentation de production de certaines hormones et à la difficulté qu'a le système corporel à les gérer.
    • Chez la plupart des femmes présentant des nausées dans les premiers temps de la grossesse, je trouve des difficultés parfois importantes dans la région hépatique et le diaphragme. Souvent leur normalisation aide la maman à passer ce cap.
    • N'oublions pas non plus que pour ces maux, des raisons psychologiques sont parfois invoquées. Il convient alors de consulter les personnes compétentes.
    • D'ailleurs, les ostéopathes connaissent bien les liens souvent étranges existant entre émotionnel et fonction hépatique.

    Douleurs vertébrales

    • Les douleurs vertébrales sont souvent reliées à un mécanisme crânien et une colonne vertébrale rigides (organisation vertébrale).
    • Normaliser tout le mécanisme crânien, vertébral et le bassin devient essentiel.

    Troubles circulatoires

    • Le retour veineux des membres inférieurs et grandement tributaire d'un jeu diaphragmatique correct, ainsi que de la liberté des tissus du plancher pelvien.
    • La grossesse, à cause, bien entendu du volume grossissant de l'utérus, vient parfois gêner le retour veineux des membres inférieurs.
    • Outre les mesures thérapeutiques destinées à libérer les tissus profonds, pour leur permettre un jeu normal, marcher et se donner de l'exercice modéré sont d'excellentes aides.
    • Qu'ils soient conseillés par un ostéopathe, un kinésithérapeute ou une sage-femme, certains mouvements respiratoires, peuvent également aider grandement.

    Douleurs pelviennes

    • Là aussi, les bouleversements anatomiques marquant le début de la grossesse peuvent générer des douleurs dans la région pelvienne, notamment si les tissus de la région et les structures du bassin étaient contraintes.
    • Le travail de l'ostéopathe peut alors grandement aider à libérer ces structures et à rendre ce passage confortable.