Fleche-HautL'ostéopathie dans la dyslexie


Vous avez classé la dyslexie comme faisant partie des signes évoquant une naissance difficile. L'ostéopathie peut-elle quelque chose pour ce problème ?

  • Rappelons que la dyslexie est une ifficulté d’apprentissage de la lecture, du langage écrit.
  • Rappelons également que l'ostéopathie ne soigne pas quelque chose, mais quelqu'un.
  • Dans ce contexte, on peut sans risque affirmer qu'il y a pas une dyslexie, mais plusieurs, correspondant à des histoires individuelles et des anomalies spécifiques (La dyslexie sur Wikipedia).
  • Rappelons également ce qui a été dit à propos de la maturation du système nerveux : lorsqu'une fonction ne se développe pas normalement au moment où elle devrait le faire, le système tente de créer des voies de détournement pour parvenir malgré tout à l'accomplir, nous appelons cela des compensations.

Découverte tardivement

  • Envisagée dans ce contexte, la dyslexie est souvent découverte tardivement par rapport à l'origine du problème (prénatal, ou néonatal).
  • Les adaptations mises en place sont donc « anciennes » et ont logiquement tendance à se perpétuer.

Supprimer la cause

  • Supprimer (quand cela est possible) simplement la cause ne suffit plus.
  • Il faut rééduquer. C'est le travail de l'orthophoniste.

Pluridisciplinarité

L'action de l'ostéopathe consistera à

  • améliorer le fonctionnement général du système corporel
  • libérer ce qui peut l'être au niveau du système crânien,

L'action de l'orthophoniste consistera à

  • aider l'enfant à recréer d'autres schémas de fonctionnement.

C'est encore une fois la pluri-disciplinarité qui peut le mieux aider l'enfant. Plusieurs intervenant agissant chacun dans son domaine et apportant chacun son aide.