Qu'a-t-elle donc de si original ?

L'ostéopathie est-elle une démarche originale au regard de la santé et de la maladie ?
Découverte il y a plus de 100 ans, présente-telle encore quelque intérêt de nos jours ?

originalite-05

Un point essentiel

  • L'ostéopathie ne soigne pas quelque chose (un symptôme, une maladie).
  • L'ostéopathie s'occupe de quelqu'un (une personne présentant symptôme ou maladie).

Le symptôme, une conséquence


  • Symptôme et maladie sont souvent conséquences d'enchaînements complexes reliées à la vie d'une personne, à son histoire.
  • L'histoire d'une personne mêle des éléments génétiques, physiques, chimiques, métaboliques, psychiques, etc.
  • Elle est par nature extrêmement complexe.

Se concentrer sur le symptôme et la maladie

  • c'est ne voir que les conséquences d'enchaînements complexes,
  • c'est réduire l'humain à ce que l'on peut en appréhender objectivement,
  • c'est donc réduire l'être à un corps en négligeant, voire même rejetant le reste...

L'ostéopathe cherche à comprendre l'ensemble de la personne

  • physiquement : il l'examine sur la plan physique à la recherche d'anomalies ;
  • historiquement : il cherche à connaître l'histoire maladive, traumatique, chirurgicale, etc. ;
  • psychiquement : que vit-elle ou a-t-elle vécu qui a conduit à son état actuel ?

Science, médecine, thérapeutique, savoir-faire, philosophie ?


  • L'ostéopathie utilise la démarche et les apports de la science, mais elle n'est pas que science.
  • Elle cherche à améliorer la santé, mais elle n'est pas seulement médecine ou thérapeutique.
  • Elle utilise nombre de techniques, mais elle n'est pas seulement un savoir-faire.
  • Elle connaît les ressorts psychiques essentiels des individus, mais n'est pas une psychologie.
  • Elle repose sur une manière d'envisager la vie et le vivant, mais n'est pas qu'une philosophie.

Essentiellement, un art...


  • Tenter de comprendre ce qui aboutit au symptôme ou à la maladie.
  • Essayer de trouver des solutions pour aider le vivant à résoudre ses problèmes.
  • Voilà qui fait de l'ostéopathie essentiellement un art.