Nocivité des vaccinsFleche-Haut


q-vaccins-05

J'entends dire d'un côté que les vaccins sont sans conséquence, de l'autre qu'ils ont des effet secondaires qui peuvent être redoutables. Qui croire ?

Les vaccinations ont des effets secondaires qui ne sont pas anodins

  • Outre les réactions et les accidents post vaccinaux, les vaccinations ont des effets pervers aujourd'hui connus mais que la médecine se garde bien de reconnaître.
  • Des recherches scientifiques sérieuses, notamment les travaux de Louis-Claude Vincent (1906-1988) sur la bio-électronique, [3] montrent que les vaccinations ont des effets néfastes. [4]
  • Il écrivait y a plus de quarante ans dans Explication bioélectronique de l'action des vaccins : « Le vaccin modifie le terrain du vacciné, le transformant en terrain alcalin et oxydé, le terrain du cancer. Avec les vaccins, nous préparons les maladies de la civilisation : les maladies à virus. » [5]
  • L'histoire semble bien lui donner raison avec le développement du sida, des maladies auto-immunes, de la sclérose en plaques, du cancer, la multiplication inquiétante des cas de maladie d'Alzheimer, etc.

Les vaccins dépresseurs de l'immunité ?

  • Ce qui se passe  aujourd'hui avec les vaccins et l'immunité, ressemble à ce qui se passe avec la vitalité lors de la prise régulière d'excitants : au début, l'excitant procure un effet de bien-être et de vitalité accrue.
  • Cet effet va s'émoussant, obligeant à augmenter les doses pour obtenir encore quelque effet, avec, à terme une baisse chronique de la vitalité.
  • Il semble que les vaccinations, tout en stimulant spécifiquement l'immunité face à certaines maladies, conduisent à la déprimer globalement, rendant le vacciné beaucoup plus vulnérable aux infections courantes et pouvant même le conduire à des pathologies dégénératives graves.
  • Cela est particulièrement préoccupant chez les enfants, notamment s'ils sont déjà sensibles suite à des conditions de naissance difficile ou à cause d'une nutrition déficiente, phénomènes de plus en plus fréquents.

Bibliographie

[3] Louis-Claude Vincent sur Wikipedia.
[4] Site sur la bio-électronique Vincent.
[5] Vous et votre santé Hors série n°4 Liberté vaccinale, quatrième trimestre 95 p. 1.