Qu'apporte l'ostéopathe ?

Grossesse et naissance sont des processus connus de longue date et l'ostéopathe n'apporte pas de connaissances nouvelles et révolutionnaires sur ces processus.

Ce qu'il apporte, c'est un autre regard…

ours

Il suffit parfois de regarder un problème d'une autre manière
pour découvrir des solutions simples auxquelles on n'avait pas pensé.

  • Le regard habituel des intervenants de santé sur les processus de grossesse et de naissance est un regard extérieur.
  • L'ostéopathe, à cause de la manière particulière qu'il a de contacter le vivant (sa palpation) reçoit les « confidences » des structures corporelles de l'enfant.
  • Et l'histoire qu'ils lui racontent est parfois - souvent - très particulière...

Extérieurement, tout peut sembler normal


  • la grossesse s'est bien passée, sans heurts ni problèmes majeurs
  • la naissance est survenue à terme
  • elle a été ou non déclenchée
  • il y a eu ou non pose d'une péridurale
  • l'enfant est né sans difficulté majeure
  • il a pleuré tout de suite
  • il ne présente pas de déformation crânienne, ni d'anomalie décelable

Intérieurement, l'ostéopathe peut découvrir bien des anomalies


  • des compressions peuvent exister sur la colonne vertébrale ou sur la base du crâne,
  • le crâne lui-même peut être dense et peu mobile, voire déformé,
  • sa mécanique peut être altérée,

Des manifestations peuvent laisser imaginer des difficultés


  • au niveau de la tête : l'enfant penche toujours d'un côté,
  • au niveau du sommeil : endormissement difficile, réveils fréquents, cauchemars,
  • au niveau de la digestion : coliques douloureuses, régurgitation,
  • au niveau de l'état nerveux : un calme ou au contraire une nervosité anormales.

Ces symptômes sont généralement considérés comme habituels et banaux par les praticiens qui s'occupent de la naissance ou de la petite enfance.
Pourtant, ces manifestations indiquent un mal-être évident et doivent évoquer des restrictions et/ou des anomalies dans le fonctionnement du mécanisme crânio-sacré et vertébral de l'enfant.

Évoquons également des manifestations plus gravesFleche-Haut


Un ou plusieurs symptômes évoqués ci-dessus peuvent prendre des proportions inquiétantes et gênantes pour l'enfant et sa famille :

  • reflux digestif important,
  • déformations crâniennes présentes dès la naissance ou apparaissant ultérieurement,
  • mal-alignements ou torsions dans les membres,
  • retards ou anomalies dans le développement psycho-moteur normal de l'enfant.

Ici aussi, l'ostéopathe mériterait d'être consulté, au moins pour vérifier que ces difficultés sont ou non en relation avec une souffrance au sein du système corporel de l'enfant.

exclamAvertissement


Le but de ce site est de vous informer. Les points de vue, commentaires et renseignements fournis ne sont en aucun cas des recommandations de traitement, ni des diagnostics, ni des prescriptions.

  • En cas de malaise important ou de maladie, consultez d'abord un médecin ou un professionnel de la santé compétent pour l'évaluation de votre état de santé et l'orientation vers les praticiens ou services adaptés à votre cas.
  • Nous apportons le plus grand soin à la rédaction et à l'exactitude des renseignements proposés sur ce site, mais ne pouvons être tenus pour responsables des conséquences de l'utilisation incorrecte de ces renseignements.
  • Ajoutons que les décrets d'application de mars 2007 n'autorisent la pratique de manipulations du crâne, de la face et du rachis chez le nourrisson de moins de six mois qu'après établissement d'un diagnostic médical attestant « l'absence de contre-indication médicale à l'ostéopathie. »